Ras le Bol du positivisme - Comment font-ils?

La semaine passé, je vous ai écrit en parlant de l’importance d’être positif et vous ai donné quelques trucs pour le devenir un peu plus. (voir l'article) 

Et je vous entend dire (ou penser) … que vous en avez marre de lire ou d’entendre toutes ces théories sur la positivité et que surtout … cela ne marche pas pour vous.

  • Vous en avez marre de faire semblant
  • Vous en avez marre de vous battre contre cette petite voix négatives qui vous rappelle sans cesse certain aspect de votre vie.
  • Vous avez continuellement des difficultés et rien n’est positif dans ce que vous vivez.
  • Vous avez essayé et êtes vraiment fatigué d’entendre ce genre de message.

Et qu’en est-il de la vrai vie, des challenges de tout les jours?

Est-ce que ces gens « positif » n’ont pas d’enfants, pas de collègue de travail, pas de travail, pas de voisins, pas d’ex, pas de… pour ne voir que le côté positif.

Et je vous entends et vous comprends car ma journée n’est pas toujours des plus faciles.

Maintenant, imaginez que malgré tous ces challenges, vous puissiez réaliser vos rêves les plus fous.

Car à la fin, l’histoire fini toujours bien…. Ils furent heureux et eurent beaucoup d…..  la finalité est toujours positive, tourne positivement.

Et si vous êtes en train de me lire et n’êtes pas déjà au fond d’un trou (avec un croix en dessus, rejeté par la société entière,…), c’est bien que c’est vrai!

 

Alors que faut-il faire avec tous ces challenges, toutes ces difficultés, tous ces problèmes, ces sentiments persistant de peurs inconnues…  toutes cette haines, toutes ces déceptions en fait avec tous ces sentiments négatifs que vous avez (ou auxquels vous êtes confrontés.)

Que faut-il faire de ces doutes ou de tous ces sentiments négatifs qui ne sont pas la bienvenue et qui malgré tout se manifestent dans la vie de tout les jours.

  1. Ne cherchez pas à les éviter!

    Souvent, lorsque l’on cherche à positiver, nous sommes confronté à des émotions négatives que l’on cherche à (se) cacher, à enfouir, comme si elles n’existaient pas. Ne cherchez pas à les couvrir avec une carapace de « positivité » pour les rendre invisibles aux autres. Observez les, appropriez-vous l’émotion et prenez en la responsabilité tout en continuant de l’observer et d’observer son évolution. Souvent cette première étape vous permet déjà de faire disparaitre l’émotion et de vous donner les moyens de construire sur des émotions plus positives. Souvenez-vous: ce à quoi vous résistez, persiste.
  2. Faites votre possible pour comprendre

    le genre d’émotion que vous êtes en train de vivre. Donnez-lui un nom, une étiquette: peur, doute, colère, désir, jalousie, déception,… (vous pouvez vous dire: «  Je ressens de la colère » ou « je ressens de la peur » - «  car…. » ( et trouver le besoins caché dans votre déclaration)
  3. Pensez à ce qui doit changer ou à ce qui doit se passer pour que cela change?

    Est-ce que vous pouvez faire quelque chose? Est-ce que vous pouvez changer quelque chose en vous? Est-ce que quelqu’un peut vous aider à changer la situation? Que pouvez-vous faire? ou peut-être que vous ne pouvez rien faire
  4. Et si vous ne pouvez rien faire

    pour changer la situation qui vous fait vivre cette émotion alors "fuckit"
  5. Et si vous pouvez faire quelque chose

    FAITES LE - immédiatement. Faites au moins un pas en avant dans la direction du changement - et si cela ne marche pas "fuckit" et trouver une autre approche pour faire un autre pas.

Et comme le dit mon amie Annick Brofman.

Il n'y a pas besoin de lâcher prise - seulement d’accepter.
S'il y a une situation sur laquelle vous n'avez absolument aucun contrôle - quoi que ce soit - acceptez-la comme elle est.
Ne vous fatiguez pas en essayant de la contrôler ou de lâcher prise - acceptez-la simplement émotionnellement et vous serez libre.

Merci de lire mes articles. J’écris régulièrement au sujet des techniques d’apprentissages, des compétences latérales, de la confiance en soi et d’autres sujets qui m’intéressent et surtout qui j’espère vous intéressent. Si vous avez des questions sur l'un de ces sujets, je vous invite à les poser en laissant un commentaire.

J'espère que vous avez apprécié la lecture de ce billet. Dans l'affirmative, pensez à cliquer sur « Like » et à le partager avec d'autres qui peuvent le juger utile. 

 

-------------------- Recommandés pour vous --------------------

----------------------------------------------------------

Patrick de Sépibus est le fondateur de CoachingSeries.com et de ConfianceAbsolue.com, Senior Consultant chez he2be, il est un catalyseur de succès, un excelerateur. Recevez ses articles automatiquement en le suivant sur LinkedIn / Facebook et en cliquant en haut à droite de son profil: Profil de Patrick de Sépibus sur LinkedIn

 

 

Etes-vous une personne optimiste ou pessimiste?

Nous l’avons entendu des centaines de fois: notre perception crée notre réalité. La manière dont nous voyons notre vie et ce que nous croyons (sur nous, sur la vie, sur les autres, …) sont mêlés comme d’inséparables jumeaux. La question du verre à moitié plein ou à moitié vide est une vision imagée de la manière qu’ont certaines personnes de voir leur monde. 

Nous savons que les personnes optimistes vont dire que le verre est à moitié plein alors que les pessimistes disent qu’il est à moitié vide (aparté humoristique : le gestionnaire de projet, dira que le verre est deux fois plus grand que ce qu'il doit être, le réaliste dira que le verre contient la moitié de la quantité de liquide requis pour qu'il déborde).

Bien que je sois techniquement un optimiste, la vision du réaliste m’interpelle particulièrement.

Lire la suite

Le même principe m’aida à complément éliminer une mauvaise habitude.

L’autre jour, je lisais un article sur une personne qui finalement avait réussi à arrêter de fumer.

Il avait essayé de nombreuses fois et de nombreuses techniques, sans succès. (se retrouvant à rallumer une cigarette après quelques jours.)

Donc comment a-t-il finalement réussi à quitter?

En fait il arrêta en décidant de NE PAS arrêter de fumer.

Hein!?

Laissez moi vous expliquer.

Lire la suite

Pourquoi la fixation d’objectif est inutile,

Pourquoi la fixation d’objectif est inutile,

Cette phrase en titre semble sûrement bizarre, tout spécialement pour ceux qui me connaisse et qui m’entendent souvent parler à propos de justement l’importance de la fixation d’objectif.

Mais je penses chacun des ces mots.

Pour plus de 97% de la population, la fixation d’objectif, et cela a été prouvé, est quelque chose de totalement inutile.

Voilà ce que je veux dire:

Généralement quand une personne se fixe un objectif, cela commence par une phase d’excitation… (comme ma vie sera mieux, …ce problème résolu…, j’aurais enfin…) et le corps relâche une très grande quantité de dopamine.

Vous vous dites peut-être…

Lire la suite

Les Robots remplacent-ils les êtres humains

Les Robots remplacent-ils les êtres humains

Est-ce juste moi, ou sommes-nous bien à l’orée d’un grand changement de société.

Les signes sont partout:

  • Elon Musk, un des milliardaire et inventeur les plus prolifique de notre époque, a créé Neuralink, une entreprise de nanobiotechnologie qui vise à développer des composants électroniques pouvant être intégrés dans le cerveau, par exemple pour augmenter la mémoire ou piloter des terminaux, et éventuellement pour mieux marier le cerveau et l'intelligence artificielle

  • Le futurologue, professeur au MIT et actuel directeur de l'ingénierie chez Google, Ray Kurzweil, affirme que la singularité  (point ou le progrès ne serait plus l’œuvre que d’intelligences artificielles) est prévu pour 2029

  • En même temps, Lire la suite

Comment maitriser n'importe quelles habitudes que vous aimeriez avoir

Bonjour

J’ai une question pour vous:

Pourquoi il semble si facile de tomber dans de mauvaises habitudes, et si difficile de mettre en place de nouvelles (bonnes) habitudes.

Quand je dis nouvelles habitudes, je parle bien sûr des choses que vous avez envie de faire…les choses que vous savez que vous devriez faire.

Pourtant, pour des raisons obscures

Lire la suite

Est-ce qu’une personne peut se faire une impression de vous en seulement deux secondes

J’ai passé mon dimanche avec JTFoxx, le coach financier n°1 dans le monde et comme Pr. Nalini Ambady, professeure en psychologie à l’Université Tufts de Boston, qui a dédié sa vie et était fascinée par cette question, il est convaincu que non seulement c’est possible mais qu’en plus c’est une des compétences indispensable pour avoir du succès dans ses relations et donc dans son entreprise.

Le Pr. Ambady, avec ses collègues, a mis en place une expérience pour étudier si les premières impressions pouvaient être exacts. 

Elle a filmé pendant un semestre complet, 13 enseignants qui donnaient un cours à leur classes. A la fin du semestre, elle a récolté l’évaluation des enseignants faites par les élèves.

Plus tard, elle fit un montage, de clip de deux secondes, sans le son, et les montra à des étudiants qui ne connaissaient pas ces professeurs. Elle demanda aux étudiants de faire une évaluation en incluant des critères tels que la « compétence générale ».

Les résultats de cette étude furent stupéfiant.

Lire la suite

Log in

create an account