Le Bûcheron

 

Il y a une vieille fable.

Dans un village, vivait un bûcheron qui depuis de nombreuses années coupait le bois pour la communauté.

Un jour, un jeune bûcheron vient à s'installer dans le village et commence à faire de la concurrence à l'ancien. Celui-ci fait alors remarquer au chef du village, qu'il n'y a pas de place dans le village pour deux bucherons et demande à ce qu'une décision soit prise à ce sujet. Le chef du village ne voulant froiser ni l'un ni l'autre, décide alors d'organiser un concours, le vainqueur devenant le seul bûcheron pouvant officier pour le village.

Donc les deux candidats pour le poste s'engagent pour cette compétition, dans cette compétition, les concurrents auront une journée pour couper le plus de bûches possible. Celui qui débitera le plus de bois obtiendra le droit d'être le bûcheron officiel du village.

Le jour donné, la compétition commence, et les deux candidats attaquent fortement leur bûches, et fendent le bois à une vitesse exceptionnelle.

Après une heure, cependant et à la grande surprise des villageois comme de son concurrent, le plus âgé s'arrête, puis prend une pause de plusieurs minutes et monte sur la colline. Après cette pause, il continue à fendre les bûches à un rythme remarquable. Une autre heure passe et l'homme prend une deuxième pause.

Ce comportement continu et tout le long de la compétition le plus âgé des bucherons prend des pauses à chaque heure jusqu'à ce que la cloche sonne, signalant la fin de la course de fendage.

Les juges commencent le décompte et à leur grande surprise trouvent que l'homme qui a pris les courtes pauses à chaque heure a remporté la compétition car il a fendu bien plus de bois que son adversaire qui ne s'était pourtant pas arrêté.

Le plus jeune demande alors « Comment avez-vous pu remporté cette compétition alors que vous êtes plus âgé et que vous avez en plus pris de nombreuses pauses?».

« J'utilisais ces pauses pour affûter ma hache », répondit le vieil homme.

Lorsque pris dans les tâches quotidiennes, répondant aux urgences, suivant les réunions et les rendez-vous, étant pris dans le "vacarme" de l'entreprise et de sa vie, c'est une habitude et un état d'esprit commun que de mettre sa tête dans le tas, de se concentrer sur ce que l'on a à faire et de travailler dur en pensant accomplir plus.

En réalité, pour travailler plus efficacement, vous devriez prendre des moments pour "aiguiser votre hache" et améliorer ainsi votre compétitivité

Cette métaphore peut nous donner de nombreuses leçons et les façons d'utilisez celles-ci peuvent être aussi simple que de:

  • Organiser votre espace de travail pour être en mesure de trouver plus rapidement les choses, et donc de pouvoir travailler plus efficacement
  • Prendre le temps de bien communiquer avec votre équipe avant d'entreprendre un projet, bien définir les objectifs, rôles et stratégie dans les détails et ceci pour éliminer des efforts en double.
  • Suivre du coaching ou des formations pour parfaire vos propre connaissances et donner ces outils à vos équipe pour qu'ils améliorent leurs connaissances et leurs compétences pour les aider à faire avancer les choses plus rapidement et pour travailler plus efficacement.

Dans votre vie personnelle, "aiguiser votre hache" pour travailler plus efficacement, peut signifier quelque chose comme suivre une formation pour améliorer votre santé ou pour travailler plus efficacement, prendre une classe de comptabilité pour gérer vos finances plus efficacement ou engager un comptable pour faire cela à votre place, ou même quelque chose de plus littérale comme aiguiser vos couteaux de cuisine pour gagner du temps lors de la préparation des repas.

Mais le plus important, prenez du temps pour vous, pour recharger vos batteries.

Que signifie aiguiser votre hache pour vous? Merci de partager votre façon d'aiguiser votre hache dans les commentaires ci-dessous.

 

Martin Luther King- « J'ai tellement de choses à faire que je vais passer les trois premières heures en prière. »

 


E-mail