Les raisons qui tuent l’exécution

Pourquoi ne faisons-nous pas ce que nous savons?

Nicholas Taleb Nassim dit

pour emmener un imbécile à la faillite, donne lui juste beaucoup d’information.

Le monde actuel est plein de données, surchargé d'information. Nous vivons juste une exécution par Google.

Je constate aujourd’hui que nous ne devons pas en savoir plus; mais nous avons besoin de mettre en œuvre, en pratique ce que nous savons et prendre conscience de ce que nous ne pouvons pas voir.

Telle est la valeur qu’un coach professionnel apporte. Il voit ce que le joueur ne peut pas voir.

Mon expérience directe dans mon travail avec les différentes personnes que j’accompagne est que leurs échecs passés (et actuel) n’est que rarement dus à un manque d'intelligence ou d’informations. L’exécution est inefficace tout simplement car la personne ne fais pas les choses qu’elle devrait ou sait qu’elle devrait faire. Elle est indécise, ne respecte pas ses engagements, ne suit pas l’objectif jusqu’à sa finalisation ou/et trouve ou s’invente des excuses l’empêchant d’atteindre l’objectif final (ceci étant le plus sournois des processus d’échec).

D’ailleurs, et vous l’avez peut-être suivi, pour préparer mon séminaire sur la santé de samedi prochain, j’ai mis en action les principes que je connais me permettant d’éliminer presque 5 kg en 21 jours (de 97.4 à 92.5). Simplement en appliquant.

 

Pourquoi je ne le faisais pas avant? Connaissant bien sûr les bénéfices que cela pourrait m’apporter: plus de vitalité, plus d’énergie, une meilleure capacité de décision, simplement une vie meilleure. (C’est fou l’impact que notre santé peut avoir sur notre vie!). Et même si j’appliquais une partie des principes dans ma vie quotidienne me permettant quand même d’avoir une excellente santé, en réalité, je ne vivais pas pleinement car je n’allais pas jusqu’au bout des choses.

Et la réponse à ce pourquoi est simplement Mon Pourquoi. Nous ne faisons pas les choses car le POURQUOI n’est pas assez fort en comparaison avec les excuses (consciente ou inconsciente) que nous pouvons trouver. C’est pourquoi, je vous invite à revoir certaines des vidéos que nous avons partagées avec Thierry tout au long de ces 21 jours.

Une chose est sûre: aujourd’hui nous vivons dans un monde où le rythme à considérablement accéléré. L’évolution d’un produit, ou d’une entreprises, qui par le passé prenait, pour aller de la croissance, à la maturation, à la saturation, au déclin, une vingtaine d’années, Ce même type de produit peut maintenant s’éteindre en cinq ans ou moins!

Maintenant plus que jamais il faut résoudre la problématique de l'exécution inefficace. Ceci est critique pour la performance et la longévité de l'entreprise et pour notre performance personnelle. Tout va plus vite, et cela nous laisse l’impression de ne plus avoir de temps. Ce temps qui est si précieux, disparait à chaque instant et justement nous donne l’impression que nous n’en avons plus.

Pourtant c’est justement en prenant le temps, POUR NOUS, que nous en gagnons. Prendre le temps de prendre soin de nous, prendre le temps de la réflexion, prendre le temps de l’introspection sont des clefs pour une exécution efficace et une vie pleine. C’est pourquoi, dans toutes les formations que je donne, et dans tous les accompagnements que je propose, je mets l’accent sur la mise en pratique et surtout sur la mise en place de changement comportemental. En utilisant la suggestologie et d’autre technique d’apprentissage accéléré, j’aide les participants, je vous aide à non-seulement prendre l’information, mais aussi à la transformer en quelque chose qui vous permettra d’atteindre vos objectifs. Vous aidant à passer de l’inefficacité à l’efficacité.

Par ailleurs, dans le monde de l’entreprise, j'ai remarqué qu’une exécution inefficace est souvent due à l’échec de mettre les bonnes personnes, au bon endroit, pour faire les bonnes choses, de manière cohérente et surtout d'apprendre à identifier rapidement les problèmes sous-jacents à la source pour les résoudre rapidement. L’expérience m’a aussi montré que l'échec des leaders peut venir de leur inefficacité à gérer l’historique émotionnel. Et ils ont des raisons (bonne?), c’est parfois leur loyauté: ils ont travaillé ensemble avec le collaborateur inefficace pendant une longue période et sont peut-être même parti en vacances avec leur famille. D'autres fois, le cadre croit qu'il peut personnellement coacher le collaborateur inefficace. Ou ils s’attachent à l’idée qu'ils seront celui qui corrigera la mauvaise performance et proposera la solution idéale. Parfois, ils ne prennent pas en main le problème managérial de l'inefficacité. Ils savent qu’il y a un problème et pourtant, ils l’«évitent» ou essayent de contrôler les circonstances extérieures plutôt que le problème directement à la source.

Quelque soit la façon, cela finit par confirmer l’adage

Ce à quoi tu résistes, persiste!

Ce que j’ai appris pendant mes années comme directeur et aujourd’hui comme consultant est que la raison principale pour laquelle les gens ont du mal à atteindre le niveau suivant est qu'ils ne sont pas à la source de l'action, ou de l'inaction, de l'exécution. En fait qu’ils n’ont pas encore choisi dans quelle direction il voudrait aller, et j’en reviens donc au POURQUOI. Ils n’en on pas trouvé un encore assez fort.

Et vous quel est votre pourquoi?

En avez vous un qui vous aidera à atteindre vos objectifs?

Qu’en pensez-vous?

 

J'espère que vous avez apprécié la lecture de ce billet. Dans l'affirmative, pensez à cliquer sur « Like » et à le partager avec d'autres qui peuvent le juger utile.

J'apprécierais aussi que vous preniez une minute pour commenter cet article. C'est le meilleur encouragement pour moi de continuer à écrire et de partager les connaissances que j'ai cumulées ces dernières années.

 

 

 

E-mail